janvier 29, 2024

đŸ€¶đŸœNoĂ«l Ă  Douala : une pĂ©riode de joie et de festivitĂ©s, mais aussi de risques.

🎄NoĂ«l est une pĂ©riode de joie et de festivitĂ©s dans le monde entier, y compris Ă  Douala, l’une des plus grandes villes du Cameroun.

Les rues sont dĂ©corĂ©es, les gens se rĂ©unissent en famille đŸ‘šâ€đŸ‘©â€đŸ‘§â€đŸ‘Š et entre amis pour cĂ©lĂ©brer, et les marchĂ©s sont remplis de produits de NoĂ«l.

Cependant, Noël à Douala est également une période à risque.

La ville est congestionnĂ©e, les gens se dĂ©placent pour venir fĂȘter en famille, et les prix des denrĂ©es alimentaires 🍗 augmentent.

Ces facteurs crĂ©ent un environnement propice au dĂ©sordre urbain et Ă  l’incivilitĂ©, notamment les vols Ă  la tire et les agressions.

La congestion 

La ville de Douala est dĂ©jĂ  encombrĂ©e toute l’annĂ©e, mais elle l’est encore plus Ă  NoĂ«l. Les gens se dĂ©placent pour venir fĂȘter en famille, ce qui entraĂźne des embouteillages et des retards.

Les vols Ă  la tire

Les vols à la tire sont un problÚme courant à Douala, en particulier pendant cette période.

Les voleurs ciblent les personnes qui transportent de l’argent ou des objets de valeur, comme des tĂ©lĂ©phones portables ou des ordinateurs portables.

Ils opĂšrent gĂ©nĂ©ralement dans les endroits bondĂ©s comme les marchĂ©s, les transports en commun et les lieux de fĂȘte.

Les agressions

Les agressions sont Ă©galement un problĂšme Ă  Douala, en particulier pendant la nuit.

Les agresseurs ciblent souvent les personnes qui marchent seules ou qui sont en Ă©tat d’Ă©briĂ©tĂ©. Ils immobilisent gĂ©nĂ©ralement leurs victimes par l’intimidation.

Le mois dernier, deux de mes petites 👭 sƓurs, qui avaient un anniversaire commun, ont Ă©tĂ© agressĂ©es Ă  Ndokoti aux alentours de 18h.

Elles faisaient leurs achats pour la soirĂ©e lorsqu’un jeune homme les a menacĂ©es avec un couteau đŸ”Ș et leur a demandĂ©es de lui donner tout ce qu’elles avaient.

Prises de panique, elles ont pris la fuite et la foule du marchĂ© les a aidĂ©es Ă  semer l’agresseur.

Elles ont dĂ» rentrer Ă  la maison sans avoir terminĂ© leurs courses et ont dĂ©cidĂ© de porter les vĂȘtements qu’elles avaient dĂ©jĂ  pour leur fĂȘte.

L’augmentation des prix

Les prix des denrĂ©es alimentaires et des produits de NoĂ«l augmentent considĂ©rablement. Cela peut ĂȘtre difficile pour les familles Ă  faible revenu.

La saturation des agences de voyage

Les personnes qui veulent se dĂ©placer pour fĂȘter en famille doivent rĂ©server leurs billets de voyage et leurs hĂŽtels Ă  l’avance. Les agences de voyage sont souvent saturĂ©es Ă  cette pĂ©riode.

Comment se protéger

Il existe plusieurs façons de se protéger des risques pendant Noël à Douala :

Économisez de l’argent au cours de l’annĂ©e pour faire vos achats avant la pĂ©riode des fĂȘtes. Cela vous aidera Ă  Ă©viter de transporter de l’argent en espĂšces pendant la pĂ©riode la plus dangereuse.

Patientez et faites-vous plaisir aprĂšs les fĂȘtes, lorsque les prix sont plus bas.

Soyez prudent lorsque vous marchez seul, surtout la nuit. Évitez de porter des bijoux ou des objets de valeur en Ă©vidence.

Faites attention Ă  votre environnement et soyez vigilant quant aux personnes qui vous entourent.

Allez dans les marchés loin des agglomérations pour éviter la foule si vous en avez la possibilité, évitez ceux de Ndokoti, Nkoulouloun ou centrale.

Choisissez des jours oĂč il y aura moins d’affluence, comme le matin ou en semaine.

NoĂ«l est une pĂ©riode spĂ©ciale Ă  Douala, mais il est important de prendre des prĂ©cautions pour se protĂ©ger des risques. En suivant ces conseils, vous pouvez profiter des festivitĂ©s en toute sĂ©curitĂ©. 😊

Laisser un commentaire